fbpx

Inter­view confi­ne­ment de Régis

Magni­fique pho­to de Régis

J’ai 53 ans, suis marié depuis 30 ans et suis le père d’une grande fille de 29 ans, tri­ath­lète éga­le­ment. 
Ma vie pro­fes­sion­nelle se divise en deux périodes presqu’égales : 15 pre­mières années comme ban­quier et ensuite 15 ans à for­mer les ban­quiers. Depuis 6 mois j’accompagne des alter­nants dans un CFA de la banque à La Défense. 
Pre­mière par­ti­cu­la­ri­té, je né suis pas Creillois et pas du tout de la région. 
On en vient donc à mes moti­va­tions pour me licen­cier à un club qui est à plus de 60 km de mon domi­cile ! 
J’aurais pu connaître l’Astre par Brice qui est licen­cié et est un ami mais je n’ai pas fais le rap­pro­che­ment tout de suite. 
Ce qui a été un élé­ment déclen­cheur c’est que je cher­chais un nou­veau club cet été et que je suis tom­bé com­plè­te­ment par hasard sur un article qui par­lait du club, de la magni­fique aven­ture de Nice 2019 et d’Ironjuw mais aus­si sur la vidéo de Ben. Et là je me suis dit le voi­là ton nou­veau club sous réserve que l’on veuille bien de moi ! Cette aven­ture col­lec­tive du club à Nice m’a beau­coup mar­qué et beau­coup tou­ché car j’ai eu un can­cer en 2005.

J’ai contac­té Ben qui m’a répon­du tout de suite. J’ai beau­coup appré­cié nos échanges et je me suis com­plè­te­ment retrou­vé dans ce club que je connais­sais à peine. Bien évi­dem­ment dans un contexte de domi­cile éloi­gné des infra­struc­tures d’entraînement du club et de démar­rage d’une nou­velle acti­vi­té je n’ai pas pu être aux entraî­ne­ments mais je tenais abso­lu­ment à par­ti­ci­per à l’aventure du Bike and Run qui m’a confor­té dans ma vision du club. J’ai ren­contre des potes ado­rables et qui né se prennent pas la tête quelque soit leur niveau (ce n’est pas le cas par­tout…). 
Ce qui me motive dans la pra­tique de ce sport c’est sur­tout la pra­tique et l’aventure col­lec­tives.

article recommandée :  Présentation de Jean-Luc

L’idée du stage en week-end et pas très loin de la mai­son est une idée de génie et c’est la pre­mière fois que j’entends par­ler d’un club qui le pro­pose à ses adhé­rents. Ce n’est que par­tie remise. Ce sport on peut lui don­ner la direc­tion que l’on sou­haite pour moi c’est avant tout une aven­ture col­lec­tive et aus­si l’amour du maillot. 
J’aime beau­coup l’Oise et la région des Hauts de France et je suis très fier quand je regarde ma nou­velle licence. 
J’ai sou­hai­té rejoindre le bureau parce que je me suis tou­jours inves­ti dans des struc­tures asso­cia­tives depuis au moins 25 ans, spor­tives pour la plu­part. Et quand on sait le tra­vail que ça repré­sente on se dit que plus on est nom­breux et mieux c’est. J’ai vu Ben et tout le club à l’œuvre pour le Bike and Run en décembre et ça m’a paru une évi­dence de m’impliquer aus­si.

Ma vision du club ? J’en ai déjà un peu par­lé plus haut. Je sou­haite vrai­ment contri­buer à main­te­nir cet état d’esprit qui n’appartient qu’à l’Astre et qui a moti­vé mon ins­crip­tion. 
Dans 5 ans ? J’espère être tou­jours par­mi vous, inves­ti et tou­jours aus­si pas­sion­né à par­ta­ger des entraî­ne­ments, des sor­ties, des stages, des orga­ni­sa­tions et des tri­ath­lons et autres courses ! 

En fait si je devais me résu­mer je dirais que je suis un drôle de spor­tif mais un spor­tif pas­sion­né : je suis pas­sé par l’équitation (concours com­plet pen­dant 12 ans avec déjà 3 dis­ci­plines), j’ai eu le plai­sir incroyable de faire des com­pé­ti­tions dans ce sport avec ma fille et même des cham­pion­nats de France de saut d’obstacles avec elle. Après mon can­cer, j’ai com­men­cé à cou­rir (2007) et l’année sui­vante, le tri­ath­lon et la pas­sion né m’a plus jamais lâché ! 
Un grand mer­ci à toutes et tous pour votre accueil et un remer­cie­ment tout spé­cial à Ben ! 
Je renou­velle le remer­cie­ment Ben pour tout ce que tu fais et ce que tu es. Né changes rien ! 

article recommandée :  Interview de la semaine : Cédric Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *