fbpx

Interview Pat (ancien coach et trésorier du club).

Aloha Pat, peux-tu en quelques mots nous parler de tes années au club ?
Je suis rentré dans le club en 2009. Je suis devenu trésorier et ai tenté d’aider Seb dans les projets clubs comme je pouvais depuis 2014 jusque 2017.Je me suis progressivement mis au triathlon longue distance, en 2011 un 1er L, en 2013 Embrunman, puis 9 autres distances ironman dont 2 autres Embrun depuis. J’ai été motivé par les podiums vétéran une fois mes 40 ans atteints. Mon niveau est celui d’un gars à VMA modeste mais assez endurant qui peut presque prétendre à une place à Kona. C’est un peu le truc qui m’échappe mais j’y ai mis pas mal d’investissement et je ne compte pas lâcher l’affaire tout de suite.

Tu es parti (pour raison pro) de Creil pour aller à Issy, qu’est ce que ça change d’ici ?
Ça change beaucoup. J’ai gagné pas mal en flexibilité dans mon emploi du temps avec beaucoup moins de transport.J’ai perdu la « vie de famille » de l’astre avec les entraînements jeunes du vendredi soir, les réunions de bureau, les sorties boucherie en vélo complètement décérébrés en vtt ou sur la route.

Quels souvenirs gardes-tu du club ?
La famille. Les grands frères qui m’ont secoué la couenne sévère au démarrage, Olive, Olivier, Lolo, Nico et m’ont fait progresser à coup de sorties boucherie en vtt et sur la route, avec les crampes, et l’épuisement sous la douche le dimanche midi. Les petits frères Eric, Rémi, Seb avec les prépas longue distance dans les Pyrénées. La préparation Nice 2016 pas mal partagé avec Juw et la course avec sa belle perf aboutie.

Pleins d’autres souvenirs !!! Difficile de hiérarchiser et de donner les meilleurs.En vrac : les réunions ligue ou COT, les réflexions sur le tri, le club, l’entraînement avec Seb le prez, le tri par équipe de Longueil, mon titre hold up de  champion de Picardie L à Choisy, les bike and run avec Rémi ou Seb, les apéros à la base de Saint Leu,…

A Nice tu seras avec nous pour l’Ironjuw, quelques années plus tôt tu étais de l’aventure Embrunman où les 13 membres du club ont fini. Comment avais tu vécu ce moment ?
2013. Une prépa sérieuse, très partagée dès l’hiver en vtt, les trails, des enchaînements en groupe (sortie vélo appuyée + trail à Verneuil), un printemps pourri avec beaucoup de pluie mais on sortait quand même avec les copains, un aquathlon à Crepy avec trajet en vélo avec Seb. Un Stage dans les Pyrénées avec Eric et Rémi avec un half altriman puis 30 h dans la semaine à nager rouler courir. Une prépa très sérieuse et conviviale. Donc une course très sérieuse et conviviale pour moi. La satisfaction d’avoir profité de l’émulation de fou dans le club avec une première place parmi les 13 qui me donne encore le sourire 5 ans plus tard 🙂

Te voici enfin à Hawaï, pas à Kona mais à Mauï pour les championnats du monde XTerra. Ca te fais quoi ?
C’est la juste récompense de l’investissement de ma famille. Mes filles et Céline me soutiennent et me supportent dans tous les sens du terme. On a passé des moments forts et pas toujours rigolo sur les déplacements pour les courses et là c’est la cerise sur le pompon du gâteau 🙂
Comme Kona, la course est relevée mais je suis lucide, c’est la course des gens qui ont les moyens sportifs mais surtout financiers de venir courir ici. La course me fait un peu peur car technique et dans la chaleur humide.

On peux te souhaitez quoi pour cette course ?
De finir sans bobo. Le résultat en temps ou place n’est vraiment pas recherché … mais j’aimerais faire moins de 3h30 🙂

Quelque chose à ajouter ?
Vive l’astre ! Ce club a été de fait très formateur pour moi, m’a permis des moments de vie intenses.#Ironjuw


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *