fbpx

Interview de la semaine : Cédric Louis

Salut Cédric, peux-tu te présenter en quelques mots  ?
Salut, j ai 36 ans, je suis électricien, marié et 2 magnifiques enfants de 5 ans et 4 ans.  

Depuis combien de temps t’es tu mis au triathlon et pourquoi ?
Je me suis mis au triathlon il y a 4 ans , et ça a débuté sur un pari avec mon cousin et quelques amis. C était en juillet et eux allaient faire le tri de Chantilly, donc on prit le pari que je serais capable de faire le découverte fin août. Je me lance, je débute l’entraînement et je déchante vite car je fais à l époque 104 kg et je ne sais pas nager. Mais j ai fais un pari et je vais le tenir ! Depuis je n ai pas lâché merci les amis, ça m’a fais que du bien. 

Tu vas d’ici 4 semaines participer à ton 1er Ironman, dis en nous plus.
Oui , je vais le 26 août prochain participer à mon 1er Ironman à Vichy , j ai décidé de m’essayer sur la distance pour boucler la boucle, pour moi c’est le graal ! Débuter par un découverte et aller jusqu’a un Ironman ! Ce qui me paraissais complètement fou devient peut être accessible et j’ai envie de montrer au gens qui ne croyaient pas vraiment en moi il y à 4 ans que j’en suis capable. 

As-tu des craintes face à cette distance ? Comment arrives tu a gérer celles-ci ?
J’avoue que je commence à avoir peur à 4 semaines, je ne connais pas la distance et je ne sais pas comment je vais réagir après le vélo. J’essai de pas trop y penser et mon cousin me soutient et me rassure et bien sur ma femme aussi.

Parle nous un peu de ton entrainement :
J’ai commencer avec des semaines à 8 h / 9 h d’entraînement et là je suis à 16h / 17h d’entraînement. Ce n’est pas facile, je rentre du boulot, je me change et je pars. Quand je rentre de l’entraînement femme et enfants sont soit en train soit de manger, soit ils ont fini car quand il y avait école et donc le dodo. Voir ses enfants 30 minutess par jours très dur psychologiquement, ça va mieux, se sont les vacances pour les Loulous du coup ils peuvent m’attendre 🙂 

Tu vas sans doute être le 45ème finisher de l’histoire du club [c’est tout le mal que l’on te souhaite] ça compte pour toi ?Je serais très heureux, très fier si j arrive à être ce 45ème finisher et de marquer un peut plus l’histoire de ce club l’ASTRE CREILLOIS, ça donne encore une autre motivation et j espère y arriver ! 

Quelque chose à ajouter ?
Je souhaite une bonne préparation à tous ce qui ont décidé de s’inscrire à Nice 2019 pour l’IRONJUW, je crois que ça sera aussi le 1er pour certain, bon courage ! Moi j arrive au bout dernière ligne droite. 

Merci Cédric, on te dit MER…. et je te donne rdv sur la Finish Line, nous serons quelques un pour t’encourager jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *