fbpx
Hey, les astres. Je reviens de Roth et comme certains j’ai hésité à poster une belle photo, ou mon chrono ou autre. Mais en fait on s’en fout de moi. 😉

À la place je vais vous expliquer pourquoi vous DEVEZ ABSOLUMENT aller à Roth !

Certes ce n’est « que » mon premier format IM et je n’ai pas beaucoup de comparaison, mais franchement c’est une expérience qui vaut d’être vécue.

Vous avez tous sûrement vu ces images du Solarberg et son ambiance Tour de France, du départ natation dans un canal bordé de milliers de spectateurs et de la course à pied au milieu des tables de brasserie et des buveurs de bière.
Ça n’est qu’un pâle reflet de la réalité.

Ça commence au retrait des dossards, organisé, millimétré à l’Allemande. Au salon et ses dizaines d’exposants. Aux multiples buvettes et autres stand de bretzels. Dans chaque village autour où les banderoles fleurissent plusieurs jours à l’avance.

Partout on sent cette ambiance, mélange de décontraction, de vacances et de préparation à la guerre.

Camping à 2 pas du départ nat, installations sanitaires mises à disposition par l’organisation. L’occasion aussi d’aller piquer une tête dans la Rothsee voisine, où les familles en week-end côtoient les triathlètes affûtés comme des lames.

L’occasion aussi de côtoyer ce qui se fait de mieux sur la planète triathlon LD (cette année 6 des 10 premiers à Hawaï), dans le parc lors du dépôt des vélos ou avant le départ. Juste impressionnant.
Un niveau global très très costaud, faut dire que les Allemands ne viennent pas pour coller des gomettes.
Bon par contre si tu viens pas avec un combo lenti + batons tu passes pour un con ! 😅
Il doit y en avoir pour 12.000.000€ dans le parc ! 😂

Pourquoi d’autre aller à Roth ?

Une nat agréable et sécurisante, un AR tout droit dans le canal, toujours avec combi depuis 35 ans. 😉 Et encore une fois, des spectateurs tout le long.

Un parcours vélo super rapide, pas spécialement plat mais très roulant. Des routes nickel et fermées à la circulation. Et encore des spectateurs partout, des familles qui déjeunent avec leurs enfants au bord de la route, des vieux qui sont déjà à la bière à 9h30. De la musique, de l’animation, des encouragements…

Et le Solarberg !!! 😍😍😍

Le rythme cardiaque qui s’accélère alors que le bruit de la foule se fait entendre au loin mais que ce virage à droite vous cache encore la foule. Cette clameur assourdissante qui vous fait oublier le plan de course, les watts, l’enjeu, et là vous ne pensez qu’à sourire et profiter de cet instant magique.

La CAP enfin, et encore, encore, encore ses spectateurs et ses bénévoles, qui arrivent même à faire oublier la portion rébarbative le long du canal. Ces encouragements incessants qui vous portent même quand les jambes ne peuvent plus, même quand la tête n’en veut plus.
Je ne pourrais pas oublier ces dizaines de personnes qui faisaient la fête et dont les sourires et les cris m’ont fait remonter la pente quand je ne pouvais plus que marcher et pleurer à chaudes larmes.
Et cette arrivée, cette dernière ligne droite avant d’entrer dans le stade, ce dernier tour de piste qui vous fait frissonner jusqu’au bout.
Jusqu’au moment où vous vous dites « ça y est, c’est fini ». Ce petit pincement au cœur qui se mêle à la fierté et à la satisfaction. Ce sentiment d’avoir vécu un truc extraordinaire.

Je passe sur le ravito d’après course, faut aimer la bouffe Allemande, heureusement il y a de la bière et des pastèques ! 🤣

Un mot évidemment pour les milliers de bénévoles souriants et déchaînés, on dirait ceux de Metz Tri. 😉
Des jeunes, des moins jeunes, de toutes nationalités, qui se dépensent au moins autant que les athlètes toute la journée.

Voilà, j’aurais pu aussi parler des paysages bavarois, de la bière (ah si j’en ai déjà parlé), des copains, de la famille, et tout ce que j’ai oublié…

Vous je ne sais pas, mais pour moi une chose est sûre, je retournerai à Roth !
Coureur, bénévole ou spectateur je ne sais pas encore, mais j’y reviendrai ! 😉😊

Toute ressemblance avec Louis-Alexandre Tachon est fortuite… Il n’aime pas écrire… Il préfère se filmer… Donc ce n’est pas son CR… Mais bien lui sur la photo avec la médaille.. découvrez sa chaine Youtube : Louis-Alexandre Triathlon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *